mardi 30 octobre 2007

Jour J-1 ou comment j'ai assuré comme une star...


Héééééé oui, je l'avais promis, je l'ai fait.

Et je suis sûre que tout le monde meurt d'envie d'apprendre à faire un costume de cochon qui vole afin d'épater ses amis, non ? Non ? non.. Bon...

Alors c'est pas ben-ben compliqué, suivez bien...

Matos:

- de la feutrine rose. Là, il y a le choix chez Fabricville, ils sont super bien équipés comme d'habitude, tenez-vous bien : il y a rose-poudre-pour-bébé-mais-y'en-a-plus ou rose-saumon-fluo-radioactif. That's it, that's all comme dirait ma copine A. qui a souvent des expressions fortes à propos dans le genre. Remarquez, vu que je devais me taper le costume de cochon de l'espace/qui vole/ méchant/on sait plus bien, je me suis dit que le radioactif irait bien avec ma thématique Marie Curie, que ça c'est juste un piège pour voir si y'en a qui suivent.

- de la feutrine blanche, que je vais pas refaire le sketch mais y'en avait plus que de la blanche à paillettes. Nous voilà donc avec un cochon radioactif à paillettes, hum hum, c'est pas grave, Violette va adorer.

- du tissu thermocollant et là un sondage s'impose : comme ça s'appelle du thermocollant si ça s'appelle pas du thermocollant ? Non parce que la dame de chez Fabricville, elle m'a regardée comme si j'étais un cochon radioactif, c'est vous dire le degré d'étonnement. Il a fallu que j'explique, le tissu tout fin, qu'on met entre 2 couches de tissu, le fer à repasser, ça colle, tout ça... Bon j'ai trouvé, quand même, pas cher, trèèèèès bien.

- un peu de papier à patron mais il devait m'en rester de la coccinelle.

- du fil rose. Bah oui quand même. Violette vous fait la démo :


Mode d'emploi:

- On dessine une forme vaguement ronde de gros bide de cochon un peu exagérée sur le papier à patron tout en laissant un trou pour la tête, ça aide. Et pour les bras, sinon, pas de chocolat, ce qui est embêtant à Halloween. Enfin, je montre ça pour crâner rapport à la technique, genre je suis une pro, parce qu'en vrai, pour découper un truc aussi fastoche, personne a besoin de patron, hein, soyons clairs.


- On épingle la bête sur la feutrine rose pliée en deux au niveau des épaules, ce qui évitera de coudre à cet endroit, eh ouais, ça sert un cerveau desfois :


- On découpe avec les ciseaux de couturière qui ne doivent servir qu'à ça, parce que si on découpe du papier avec les ciseaux à tissu, on brûle en enfer :


- Ensuite, on découpe un ovale dans la feutrine blanche et dans le thermocollant :


- Et tant qu'on y est, on fait la même chose avec les zoreilles qu'on va coudre sur un bonnet, et les sabots du cochon, qu'on va coudre sur les manches d'un sweat rose et sur les jambes d'un pantalon rose aussi, faut être cohérent un peu :




- Enfin, on entortille une petite bande de feutrine sur elle-même, parce qu'un cochon sans queue en tire-bouchon, ça s'fait pas, comme dirait Violette.

C'est vrai, c'est malpoli :


- On colle au fer à repasser et on coud tout ça.

Mais là où j'ai tout cousu à la main comme une gueuse l'année dernière, cette année j'ai investi dans la machine à coudre (tiens d'ailleurs, ici, on ne dit pas Singer, genre "singère" mais Singer genre "Sine-gueur" et donc dès que je dis Singère, tout le monde rigole).

Et là, je peux dire que c'est pas la même limonade, c'est le bonheur sur terre à pédale, même si j'ai un tout petit peu l'impression d'avoir pris 15 ans dans les dents, heureusement que j'ai un jean large et un petit blouson en cuir pour m'illusionner encore quelques temps...


Et voilà c'est finiiii !

Le résultat en images au prochain épisode.



10 commentaires:

Mamie Christel a dit...

Je suis vraiment impatiente de voir le resultat!

Chulie a dit...

Je suis stupéfaite :D

material Girl a dit...

Ma fille t'adorerait... elle va trouver qu'elle une mère bien ingrate de ne pas en faire autant après tant de promesse... j'étais plus productive dans sa toute petite enfance... Toi, bravo la super mum!

Mathilde a dit...

Les photos viiiiiiite!!

Amandine a dit...

Waouh,j'attends une photo du super cochon de l'espace!!!!
Moi aussi ça m'a fait comme un choc lorsque j'ai acquis une machine à coudre. Dis-je en sirotant ma tisane.

Frieda l'écuyère a dit...

Entoilage non tissé ou vlieseline, ça s'appelle aussi, le thermocollant. Et je te rassure, j'ai acquis ma première machine j'avais 22 ans... Hâte de voir le résultat.

milf a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
milf a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
milf a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
milf a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.