samedi 10 novembre 2007

2 ans plus tard...

J'ai réalisé récemment que Val m'avait gentiment repassé une vilaine maladie un déballage de sac, du type chaine de l'amitié si vous voyez ce que je veux dire.

Han, et là, l'angoisse m'étreint (il m'en faut peu) : c'est à dire que c'est pas exactement ma tasse de thé, de recopier 10 fois la lettre, de trouver 10 copines, d'écrire 10 adresses et de coller 10 timbres.
Enfin si, ça m'est arrivé une fois, j'avais 11 ans, et le regard écarquillé de ma mère a suffi à me soigner direct. Bref, je cherchais à évacuer le problème avec ma technique secrète (le laissage de putréfication dans un coin) jusqu'à ce que je me dise que finalement, il était vachement intéressant mon sac.

Enfin, quoique. Ça dépend.

Je vais passer sur le sac du week-end, hein, il me ferait passer pour névrosée obsessionnelle border-line (ce que je ne suis pas, bien évidemment, c'te question) tant il est vide, rangé, monochrome et fonctionnel. Un peu le sac qui fait pas rêver les filles, quoi. Faut reconnaitre que tout de même, je prends garde à emballer tout ça joliment, genre dans un Brontibay, et vas-y que je te colle de la pochette à noeud par-dessus le marché, ça fait illusion et ça ruine pas mémé (H&M of course).
Mais rien n'y fait, je n'ai jamais besoin de rien quand je suis dehors.

Par contre, le sac de la semaine, c'est pas la même limonade.
Prenons le sac du mardi. Au pif.
D'abord, je vous laisse admirer le magnifique Jérôme Dreyfuss édition limitée et hyper collector pour le fameux concept-store La Déroute:


Bon, allez-y les enfants, pour la visite des entrailles :


- un portefeuille qui contient mes cartes et mes sous: minimum vital mais fille normale
- une minipochette de fille noire à noeud avec dedans de la crème à mains et de l'Advil. Bon. Utilitaire sous le decorum, vous disais-je.
- trois clefs qui se battent en duel sur un porte-clef en serpent rose avec écrit dessus Road-Kill, ce qui me fait beaucoup rire. Ne nous laissons pas abattre.
- un agenda noir avec un crayon dedans. Ok.
- mes belles lunettes Miu-miu. On est ravi pour moi.
- Et éventuellement l'hiver, un mini-spray de degrip'serrures pour Titine, parce que comme je suis très brillante comme fille, je l'ai dans mon sac et pas dans ma voiture comme le fait une copine, ce qui est beaucoup moins utile, si coincée devant la Yaris transformée en congère jusqu'au moindre interstice.

Et là ça se corse :

- une trousse avec dedans des crayons B/HB/H, une gomme, des stylos, un taille-crayon, des élastiques, une régle métallique de 15cm communément appelée "Lee Valley" du nom du fabricant, un mètre de couturière et un pied-à-coulisse en plastoc
- un cahier de notes
- une pochette élastiquée avec des plans AutoCAD dedans
- un morceau de Plexiglass de 8 cm X 12 cm, d'une épaisseur de 1/2 pouce
- une tige de laiton courbée en forme d'ampoule
- un Exacto (gros cutter)
- un ruban à mesurer
- une équerre à niveau
- des paires de pinces

- une trousse en cuir écru sale avec dedans :

- une paire de pinces ultra précises et fines
- un bistouri
- 10 lames no. 11 pour bistouri
- un singe*
- du fil de lin
- des aiguilles à broder
- des aiguilles à relier
- des pinceaux plats
- de la colle d'amidon de riz
- un plioir en os
- un mini-plioir en os
- un bout de cuir paré
- des feuilles d'intissé de polyester dans un Ziploc
- des poids de 250g dans des housses de coton écru
- des feuilles de pigments à dorer dans un Ziploc aussi
- un mini-poinçon
- un tablier

Et là, je sens que j'ai pourri l'ambiance. Ce n'est pas de ma faute, c'est Val qu' il faut remercier.

Bon voilà, j'avoue, j'ai pas un sac de filles...

Comme je ne peux pas passer le relais, du coup, je passe le relais à un mec :
et vous François Bayrou, qu'y-a-t-il dans votre sac à main ? (croyez qu'il va répondre ?)

__________________________________________

* : un Carambar à celui ou celle qui trouve le pourquoi du comment...








13 commentaires:

Frieda l'écuyère a dit...

T'es sûre que c'est ton sac ? T'as pas confondu avec la malette du type de SOS dépannage ?

Flo a dit...

De la colle d'amidon de riz, mais tu te trimballes tes outils de travail toi, pas trop lourd ce sac?... Un singe?? J'ai cherche sur google... J'ai perdu, pas de carambar pour moi... Bon dis moi c'est quoi?

Mathilde a dit...

Heuuu, tu fais quoi comme métier déjà?? ;-)

SuperTomate a dit...

OUI C'EST MON SAC !

Le singe, je laisse encore une chance aux innombrables visiteurs de mon blog qui n'osent pas intervernir.

Hum...

Annlongue a dit...

Un singe pour colle caoutchouc est une gomme à effacer pour tout débordement de colle (liquide, sèche, en bâton), adhésifs, liquide à masquer....
Merci Omer DeSerres!
Maintenant à moi le carambar! WEeeeeheee!

SuperTomate a dit...

Haaan ! Tricheuse !

Oui, bon voilà, j'ai un singe pour effacer les traces de colle sur mes reliures, j'avoue je travaille salement... euh... beaucoup.
Je fais de la conservation d'oeuvres d'art, peut-on dire pompeusement, mais le mardi, j'ai aussi cours de reliure.

Annlongue t'as gagné un vieux Carambar qui traine dans le sac de bonbecs de Violette (comme ça, mère indigne ?).

Envoie ton adresse, je me fais un devoir de te le faire parvenir, il ne serait pas dit que je n'ai pas de parole...

o_O

tetratomate@yahoo.fr
(ouais, même pas peur des spams)

val a dit...

wow, ça c'est du sac de compet' ! C'était très intriguant tout ça mais annlongue a trouvé le truc. T'as un métier super original, ça doit être passionnant !!!

Merci d'avoir joué le jeu ;-)

Flo a dit...

Bravo Annlongue mais attention aux plombages!!

Poirette a dit...

Salut Super Tomate !
ça fait super longtemps que je ne suis pas venue visiter ton blog, il y a du laxisme c derniers temps... promi je fais une note détaillée sur le mannequinage très bientôt sur mon blog, je suis ravie que ça intéresse quelqu'un...
Bises

kiki a dit...

mmm je ne suis donc pas la seule à transporter quotidiennement 5 à 7 kg dans un Vanessa Bruno, l'air de rien... Il est bien le Dreyfuss de LaRedouce au fait ?

SuperTomate a dit...

Val : c'est pas encore un métier, j'ai repris des cours mais oui, c'est pas mal.

Flo : moi je dis Annlongue devrait surtout faire attention à sa ligne, je dis ça, je dis rien (A., je sais c'est une basse vengeance ^_^)

Poirette : bon, je l'attends, ta fiche méthodique du mannequinage.

Kiki: attends, t'as pas tout vu, j'ai aussi un sac à outils en plus mais je vous épargne ça, parce que sinon Frieda va me traiter de plombière.
Et moui, en effet, le Dreyfuss n'est pas mal : il est grand et pratique, solide et tout-terrain et c'était un peu le but de mon achat, ça tombe bien.

Tinkyminky a dit...

alors là supertomate je m'incline complet! C'est complètement fou tout ce que tu te trimballes dans ton sac! je suis morte de rire devant mon ordi! Sinon là j'ai mon évier bouché, tu traverse l'Atlantique pour me le réparer? Quoi, tu dois bien avoir un matelas pneumatique aussi non??? :-D
et au passage il est superbe le dreyfuss, la couleur, la forme... tout! : )
Bises!
http://tinkyminky.blogspot.com/

Maria a dit...

conservatrice d'oeuvres d'art!
ça doit être passionant!

moi je dis que c'est du practique!
j'ai un tournevis dans le mien....non...suis pas plombière ;-)